Double vitrage: La solution aux nuisances sonores et aux pertes de chaleur

En agglomération, la pose de double vitrage isolant par un vitrier professionnel s’avère être une idée judicieuse à plusieurs titres. Il s’agit même parfois d’une priorité quand le bruit de la rue génère un important inconfort à la maison.

Servant d’isolant phonique et thermique à la fois, ce type de paroi vitrée constitue une protection contre les nuisances sonores et les déperditions de chaleur. Que ce soit sur le plan phonique ou thermique, le double vitrage est recommandé à tous les citadins et à toutes le citadines, mais pas uniquement. Les personnes vivant à la campagne ont aussi tout intérêt à poser un double vitrage afin d’améliorer l’isolation thermique de leur logement et de réduire leur consommation de chauffage.

Doubles vitrages sur mesure : Les conseils d’un vitrier pour choisir le bon produit

Comme pour tout ou presque, il existe plusieurs gammes de double vitrage et de triple vitrage. Et pour savoir quel produit à ses besoins et à son budget, il est préférable de demander l’avis d’un expert.

Un vitrier qualifié évoquera très certainement le vitrage à isolation renforcée ou faible émissivité. Cette barrière thermique présente le double avantage de garder la chaleur de l’habitation en hiver et de l’empêcher de rentrer pendant l’été, cela sans impacter la transmission lumineuse outre mesure. Son étanchéité à la vapeur d’eau empêche au phénomène de condensation de se développer, ce qui est plutôt utile pour éviter l’humidité et dans les pires cas la moisissure.

A cela s’ajoute le fait que cet équipement présente un indice de réduction acoustique de l’ordre de 40 décibels en moyenne. Quand on sait qu’une rue bruyante peut produire un niveau sonore compris entre 60 et 80 décibels, on saura apprécier le gain de confort sonore procuré par ce produit que tout bon vitrier qui se respecte recommandera.

On peut également citer deux types de double vitrage à film suspendu très répandu car très efficace : celui composé de deux lames de krypton et celui constitué de deux lames de xénon. Ces deux sortes de cloisons sont appréciées, car elles optimisent la consommation d’énergie d’un bâtiment en réduisant au maximum les déperditions de chaleur grâce à une très importante résistance thermique. Ses performances thermiques et acoustiques correspondent en effet à celles d’un triple vitrage. Pour donner un exemple chiffré concret, le double vitrage à film suspendu réduit de moitié les pertes de chaleur par rapport à un simple vitrage.

Pour approfondir le sujet, il ne faut surtout pas hésiter à appeler un vitrier professionnel.