Depuis le 1er avril 2017 et l’entrée en vigueur de l’arrêté inscrit au Journal officiel le 24 janvier de la même année, les artisans sont contraints d’afficher leurs tarifs sur leur site internet s’ils en ont un.

Ce dispositif, qui concerne aussi bien l’artisan serrurier à Paris que le plombier ou le peintre en bâtiment, a pour objectif de lutter contre les arnaques de serrurerie dont font l’objet certains particuliers.

Un artisan serrurier doit désormais afficher ses tarifs en ligne

« Nul n’est censé ignorer la loi. » Cet adage résonne désormais dans tous les ateliers de serrurerie et de plomberie. Dorénavant les professionnels indépendants et les entreprises du secteur de l’artisanat sont tenus d’afficher leurs tarifs en ligne dès lors qu’ils possèdent un site internet. Et cet impératif vaut autant pour ce qui est du prix des prestations forfaitaires que pour le coût de la main d’œuvre (taux horaire), les frais de déplacement ou encore le caractère payant ou gratuit du devis en ligne ou fait sur place, etc.

Cette obligation de transparence fait suite aux très nombreuses plaintes déposées par des clients et de clientes ayant été victime d’une arnaque de serrurerie ou de plomberie. Des plaintes enregistrées par la Direction de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) qui a d’ailleurs mené dernièrement une campagne de sensibilisation quant aux pratiques peu consciencieuses de quelques « professionnels » se présentant comme serrurier certifié ou plombier expérimenté.

Un artisan serrurier à Paris possédant un atelier de serrurerie ouvert au public doit également indiquer de façon visible ses tarifs dans ses locaux. De la même façon qu’il doit impérativement préciser formellement ses tarifs dans le devis ou l’ordre de réparation remis au client ou à la cliente avant l’intervention, et cela qu’il s’agisse d’une urgence, telle que l’ouverture de porte, ou de travaux de serrurerie, tels qu’une pose de porte blindée, le montage de cornières anti-effraction ou le blindage de porte.

En outre, la DGCCRF recommande à chaque personne obligée d’avoir recours à un serrurier pas cher, de demander explicitement les tarifs avant quelque intervention que ce soit.